Foire aux Questions : Julie Rivière-Briongos répond à vos interrogations

Votre sage femme à langon

Trouvez des réponses à vos questions dans ma F.A.Q. !

Dès que vous en ressentez le besoin, tout au long de la grossesse et après l’accouchement à votre retour à la maison. Vous pouvez tout à fait sortir du cadre du suivi de grossesse si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour travailler vos peurs psychiques par exemple. N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous dès que vous en voyez la nécessité.

Dès les premières douleurs ou une à deux fois par an de manière préventive.

Une séance de suivi de grossesse classique s’élève à 25€. Les séances de préparation à l’accouchement coûtent 42€ (1ère séance) puis 33,60€ dans la limite de 7 séances. Pour consulter les tarifs de toutes les prestations, c’est ici [lien vers page Sage-femme] !

Le montant de la consultation s’élève à 55€.

Les actes d’ostéopathie ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale mais certaines mutuelles pratiquent un remboursement total ou partiel.

La plupart des soins prodigués par les sages-femmes sont remboursés en totalité à partir de 6 mois de grossesse et jusqu’à 12 jours après l’accouchement. En dehors de cette période, il est nécessaire de faire l’avance des frais. A noter que certaines prestations (haptonomie, accompagnement psychique) ne sont que partiellement remboursées.

En tant que sage-femme, je suis habilitée à délivrer une déclaration de grossesse à mon cabinet.

Absolument, y compris si l’accouchement ne s’est pas fait par voie basse. Le périnée ayant été très sollicité tout au long de la grossesse, il est essentiel de pratiquer la rééducation périnéale de manière préventive. A noter que cette rééducation peut s’effectuer sans toucher vaginal si c’est le souhait de la maman.

Les papas sont évidemment les bienvenus ! Ils peuvent prendre part à l’initiation à l’haptonomie, qui les implique tout particulièrement dans l’arrivée de leur enfant, et sont encouragés à être présents aux côtés de leur compagne à chaque étape du suivi de grossesse. Un tel événement se prépare et se vit à deux !

Un nouveau-né a besoin d’être rassuré, de se sentir contenu et aimé. Il ne pleure pas pour faire des “caprices”, il a été porté et bercé pendant 9 mois depuis sa première cellule dans le ventre de sa maman, il est donc déjà habitué à être porté ! chaque enfant est différent et va accepter d’être “posé” plus ou moins rapidement.

Oui. Une maman qui allaite a un sommeil modifié dû aux hormones de l’allaitement, qui est semblable à celui de la fin de grossesse. Ce sommeil est adapté au co-sleeping en sécurisant les lieux bien entendu. Cependant, évitez de mettre bébé entre papa et maman car papa n’allaite pas !

Le portage peut être pratiqué dès les premiers jours de vie du bébé en écharpe. Les massages ont beaucoup de bienfaits tant qu’ils sont pratiqués dans le respect du rythme du bébé. 

Oui, les services de PMI notamment proposent pour la plupart des rencontres de parents où les enfants et futurs parents, ainsi que grands-parents sont les bienvenus.

Il est conseillé de bien vous protéger (port de masque et de gants) et de choisir des produits respectueux de l’environnement (A+) si vous devez faire quelques travaux. Penser à bien aérer la pièce, 3 min 3 fois par jour en courant d’air.

Les extrémités de notre corps sont toujours plus froides (mains et pieds), donc fiez-vous plutôt à la température du torse, dos ou tempes de votre bébé. 

L’allaitement aide à lutter contre l’obésité. Votre bébé tète pour manger, mais aussi pour boire et être rassuré grâce aux tétées “câlins”.

Vous pouvez trouver des réponses auprès des sages-femmes libérales, des maternités, des PMI, du lactarium, et pensez aussi aux associations de mères allaitantes telles que la Leche League et Solidarilait.

Voici une listes non exhaustive d’ouvrages bien précieux : les livres de C. Gueguen (Pour une enfance heureuse), de I. Filliozat (Au cœur des émotions, J’ai tout essayé), de J. Kabat-Zhinn (Être parents en pleine conscience), de T. Hogg (Les secrets d’une charmeuse de bébé

C’est un travail personnel qui permet de libérer les mémoires émotionnelles qui se sont engramées dans nos cellules et qui permet de se réparer et retrouver l’amour de soi grâce à un ensemble d’outils (gestes symboliques, phrases de sagesses…).